in

La liste des applications Android qui vous espionnent selon AVAST

Malgré les mesures de sécurité mises en place par Google Play, certaines application malveillantes réuississent à passer par les mails du fillet. Les experts AVAST ont repéré 8 applications particulièrement intrusives.

Voici la liste de ces applications et elles ont été supprimées de play store

 

  1. Track Employees Check Work Phone Online Spy Free
  2. Spy Kids Tracker
  3. Phone Cell Tracker
  4. Mobile Tracking
  5. Spy Tracker
  6. SMS Tracker
  7. Employee Work Spy
  8. Family Employee Monitor

Ces applications ont pour principale fonctionnalités la collecte de données de géolocalisation, de SMS ou encore le carnet d’adresses, voire l’historique des appels. Ces applications étaient réputées pour leur mode furtif qui les rendaient difficiles à détecter afin de suivre les conversations ou les déplacements des autres à leur insu. Un procédé évidemment illégal qui a poussé Google à les supprimer de Play Store après qu’Avast l’en ait informé.

Le nombre de victimes de ces applications n’est pas négligeable quand on sait qu’il y avait déjà plus d’une centaine de milliers de téléchargements. Et cette suppression viens permettre au différents utilisateurs de play store de prendre conscience que toutes les applications disponibles en téléchargement ils sont pas inoffensives.

La plupart de ces applications son réputées pour leur discrétion, elles peuvent être installées sur un téléphone sans pour autant s’afficher parmi la liste des applications.
Il est donc indispensable si vous souhaitez vérifier leur présence dans votre téléphone de vous rendre dans le gestionnaire d’applications et de naviguer parmi toutes les applications disponibles afin de vous en assurer.

Written by KAMER SOLUTION

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Quels sont les meilleurs smartphones à des prix abordables en 2020

Quelques étapes qui vous aideront à dire au revoir à Chrome pour passer au nouveau navigateur Edge de Microsoft