in ,

Les géants de Facebook, Amazon, Google et Apple entendus devant le Parlement américain

Les géants de GAFA sont entendus ce mercredi pour pratiques anticoncurrentielles et les quatre dirigeants seront amenés à se défendre car selon les accusations ils sont devenus trop dominants et face à eux on aura des élus américains assez remontés contre cette domination qui les échappe.

C’est mercredi dans l’après-midi à Washington que la commission judiciaire de la chambre des représentants interrogeront Sundar Pichai (d’Alphabet qui est la maison-mère de Google) Tim Cook (Apple), Mark Zuckerberg (Facebook) et Jeff Bezos (Amazon) et ceci en visioconférence. Malgré le fait qu’on sache ceux sur quoi ils débattrons, c’est-à-dire « examiner la domination d’Amazon, d’Apple, Facebook et Google » rien n’est vraiment sûr que c’est vraiment sur l’examen concurrentielle qu’ils resterons, car d’après Mark Lemley, « J’ai peur que l’audience ne se transforme en discussion sur la régulation des contenus, avec la gauche qui veut forcer les plateformes à lutter contre les contenus qui promeuvent la haine et la désinformation, tandis que la droite veut les forcer à les autoriser ». 

Et pour sa défense, le patron de Facebook a prévu utiliser l’un de ses arguments préféré qui est :

La nécessité de ne pas se faire dépasser par la Chine « Nous croyons dans certaines valeurs- la démocratie, la compétition, l’inclusion, la liberté d’expression- sur lesquelles l’économie américaine a été bâtie ». Mais certains appréhendent que ces arguments ne risquent pas vraiment peser face aux éléments recueillis depuis un an par la commission des Affaires judiciaires de la chambre des représentants, a déclaré The Verge, et c’est pas moins de 1,3 million de documents des sociétés déposantes. L’audience pourra particulièrement être éprouvante pour Jeff Bezos qui va témoigner pour la première fois devant le congrès et surtout qu’Amazon est la cible principale des spécialistes de la technologie antitrust depuis des années.

L’audience de mercredi mettra fin à l’enquête de la commission judiciaire sur les Big Tech mais ce n’est que le début d’une future action réglementaire ou législative et surtout la fin de la collecte des preuves. Et bien évidemment si cette audience est bien exécuté, alors c’est l’ère de la réglementation antitrust dans le secteur de la technologie qui commencera.

Source : The Verge

Written by marie Lisette

Jeune traductrice et réviseur de formation, j'ai découvert une nouvelle passion dans la rédaction web et le blogging. Vous pouvez aussi lire certains de mes articles sur Actu24.info.
Adresse mail : mariezogo@kamersolution.net

Comments

Leave a Reply

    One Ping

    1. Pingback:

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0

    Quels sont les meilleurs smartphones à des prix abordables en 2020